ecocosmetiques

Comment est testé un produit de beauté Vegan ?

De plus en plus d’amatrices de maquillage se dirigent vers des marques qui fournissent des produits pas testés sur les animaux. Parce qu’aucun animal ne devrait endurer pour qu’on mette du rouge à lèvres. Cependant s’ils ne sont pas essayés sur des animaux, comment connaître s’ils sont bons pour votre peau ?

Comment le produit de beauté végan est-il testé  ?

Comme beaucoup de gens maintenant, vous avez peut-être été intéressé par des produits de beauté qui ne sont pas testés sur les animaux. Les produits testés sur les animaux, depuis le 21 septembre 2016, à fourrure sont strictement bannis sur les marchés de l’UE. Mais si c’est une meilleure idée pour tous les lapins de laboratoire, n’est-ce pas une bonne idée pour vous ? Rassurez-vous, les produits au sein de la box beauté maquillage sont soigneusement contrôlés, notamment sur une matière bien particulière.

Tests de maquillage sur peau artificielle

Pour vous assurer que les matières employées dans les maquillages végans et soins sont sans danger, ils font d’abord les tests sur peau artificielle humaine. La substance est créée dans des laboratoires spécialisés, puis vendue à de grandes marques de maquillage, nettoyants et autres produits usuels en contact avec la peau. De plus d’être plus éthique, la façon de test sur la peau synthétique permet d’obtenir des résultats amplement plus familiers de la réalité.

Force est de constater que les cosmétiques végans qui se respectent ne sont jamais testés sur les animaux. Aussi, il convient de rappeler que la règle européenne interdit toute expérimentation animale des produits cosmétiques. Résultat, il n’y a plus de produits cosmétiques essayés sur les animaux en Europe.

Mais il existe encore des composés/ingrédients cosmétiques qui peuvent être testés sur les animaux, car ils sont classés dans le règlement REACH. Du coup, c’est un peu compliqué de s’y retrouver ! De plus, si une marque veut entrer sur le marché chinois avec ses cosmétiques, celle-ci sera obligée de tester le produit sur des animaux afin de répondre aux normes en vigueur là-bas. C’est vraiment compliqué !

 Comment faire de la chair artificielle  ?

Pour commencer, le laboratoire avait besoin d’un morceau de peau réelle provenant d’hôpitaux et de donneurs agréés. Les chercheurs auraient alors intérêt à identifier tout ce qui compose ce morceau de peau pour l’utiliser à bon escient. Âge, partie du corps, sexe… Tout est calculé et mesuré afin que la cellule souche de l’épiderme se multiplie et crée une plus grande partie de la peau pouvant être utilisée dans les grandes industries. En conséquence, le laboratoire peut créer n’importe quel patch de peau d’un type différent qui ressemble le plus à la vraie chose. Maquillage du visage, soin anti-âge, peaux matures, soin de l’intérieur de la bouche et des muqueuses vaginales…. Bref, une invention qui profite autant à la planète qu’aux hommes !

Quitter la version mobile